Avec SEXOTHERAPIE.COM réglez vous-même vos problèmes sexuels

AccueilIl ne veut pas en parler comment faire pour l'aider ?

Il ne veut pas en parler comment faire pour l'aider ?

Sachez tout d'abord, même si cela semble évident que lui seul peut résoudre les problèmes sexuels qu'il rencontre.

Malgré tout, vous avez la possibilité de l'aider en ayant un comportement aidant, c'est à dire une attitude qui lui facilitera grandement la tâche...

N'oublions pas que la démarche qu'il va entreprendre pour résoudre ses difficultés sexuelles a pour objectif de vous permettre, à l'un comme à l'autre d'accéder à des rapports plus harmonieux : c'est donc pour vous deux qu'il va "travailler".

Ce peut être un argument décisif pour l'inciter à évoluer.

Ce qu'il ne faut pas faire

Tout d'abord, évitez les comparaisons désobligeantes "j'ai eu un copain qui tenait une heure avant d'éjaculer..." ou bien "je n'ai jamais rencontré d'homme qui avaient des problèmes d'érection".

Bien entendu, évitez de culpabiliser votre compagnon "avec toi, je n'arrive pas à jouir..." et restez discrète sur vos "aventures" passées, surtout si elles risquent d'être en défaveur de ce dernier.

Ménagez sa susceptibilité sur ses "performances" ou les détails de son anatomie : il sait généralement qu'il n'est pas le premier homme que vous rencontrez mais il est inutile de fait étalage de vos conquêtes amoureuses en entrant dans des considérations qui risqueraient de le bloquer encore davantage.

Quelle attitude adopter ?

Le plus simple est de parler de vous et des difficultés qu'il vous arrive peut-être quelquefois de ressentir : crainte de ne pas être à la hauteur, difficultés à vous détendre, stress, absence momentanée d'envies sexuelles, etc.

N'oubliez pas que lorsque l'on ressent des difficultés quelconques, on a souvent tendance à envier les autres et à les percevoir comme des êtres exceptionnels que l'on aimerait bien égaler : de ce fait, votre compagnon risque de se sentir diminué, face à vous...

En évoquant vos propres "failles", vous lui démontrerez que vous êtes avant tout un être humain comme lui et que vous pouvez avoir vos faiblesses, même si elles ne sont pas perceptibles au premier abord.

Il ne s'agit pas, bien entendu de vous dévaloriser mais de permettre à l'autre d'évoquer, lui aussi les quelques difficultés qu'il peut avoir.

Et en effet, si vous reconnaissez, de votre côté avoir des faiblesses, il se sentira davantage autorisé à en avoir, lui aussi... alors que si vous vous montrez "parfaite", il n'osera pas avouer les siennes...

L'aider concrètement

Pour l'aider concrètement, vous pouvez repérer sur notre site certains articles bien choisis, l'idée étant qu'il se rende compte, par lui-même qu'il n'est pas un cas isolé, que ce sont des difficultés qui se règlent et qu'il ne va pas mettre des années pour s'en sortir.

Quels problèmes peut-on régler avec notre Programme ?